La sophrologie ce n'est ni de la relaxation ni de l'hypnose

Faire de la place au sommeil

10 règles d'or pour se compliquer la vie

10 Règles d'or pour se compliquer la vie
10 Règles d'or pour se compliquer la vie

Connaissez-vous la phrase pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Et bien je me sens inspirée pour rappeler 10 règles de fonctionnement à appliquer dans votre quotidien si vous pensez que votre vie est trop simple et qu’il serait bon de la compliquer un peu.

Règle n°1: faites toujours ce que les autres disent

Mettez vos idées de côté et laissez-vous influencer en permanence par l’avis des autres.

Comme vous serez exposé(e) à autant d’avis que de personnes, c’est une excellente formule pour perdre du temps et ne plus savoir quelles actions vous devez entreprendre.

Règle n° 2 : n'écoutez jamais ce que les autres disent 

Privez-vous définitivement de toute idée émise par l’entourage, que vous n’auriez pas eu seul(e).

En considérant que vous seul(e) détenez la solution ou la vérité, vous vous exposez au fait de tourner en rond sur une problématique sans trouver de nouvelles solutions.

Règle n° 3 : cherchez à plaire à tout le monde

Relevez le défi d’une mission impossible : être dans la tête des autres et savoir ce qu'ils veulent. 

Vouloir plaire à tout le monde revient en fait à vous plaire à vous-même en interprétant à travers votre propre filtre ce que vous pensez que l’autre aime. Compliqué ? Oui un vrai défi.

Règle n°4 : soyez quelqu'un d'autre que vous-même

Faites mieux que le caméléon et transformez-vous totalement selon les personnes que vous rencontrer et les situations.
vécues. 

Même si vous êtes un bon transformisme, vous vous exposez au risque de plus trop savoir qui vous êtes au bout d’un certain temps.

Règle n°5 : ayez toujours raison 

Cherchez à convaincre les autres que seul votre point de vue est juste.

Comme chaque personne voit les choses avec son propre éclairage, vous allez vous heurter fréquemment à un mur en termes de communication. Une règle infaillible pour déclencher les hostilités.

Règle n°6 : restez sur le connu par peur de l'inconnu 

Accrochez-vous coûte que coûte au connu et entretenez l'illusion que vous pouvez contrôler les gens et les situations. 

La vie étant en perpétuel changement, en voulant stopper son mouvement et son avancée vous freinez en même temps votre propre évolution. De plus en privilégiant toujours des repères issus du passé, vous serez vite dépassé(e) et ne vivrez plus avec votre temps.

Règle n° 7 : faites toujours la même chose en espérant un résultat différent.

Répétez les mêmes actions encore et encore pour un résultat garanti : pas de changement.
Figez vos modes de fonctionnement et vous allez, plus que vous compliquer la vie, rester au point « mort » !

Règle n°8 : voyez-vous comme une victime 

Tenez des arguments du type : c’est la faute à…… si je suis comme cela ou si cela m’arrive, soyez en convaincu(e) et remettez votre pouvoir de décision et d’action aux autres.

Mettez vous dans l’impossibilité de trouver des solutions et de sortir d’une situation puisque ce sont les autres, d’après vous, qui ont les clés.

Règle n°9 : soyez votre propre bourreau 

Abstenez-vous de vous féliciter, de vous encourager, de vous permettre d’avancer et mettez-vous vous même des bâtons dans les roues.

En vous voyant comme une personne nulle, qui n’arrive jamais à rien, vous sabotez inconsciemment vos projets. Ce comportement consomme toute l’énergie que vous pourriez canaliser dans des actions constructives et vous complique vraiment la vie.

Règle n°10 : écoutez votre mental plutôt que vos ressentis 

N’écoutez pas votre corps, peu importe ce qu’il vous dit, et rationnalisez toutes vos prises de décisions.

En ne vous fiant pas à vos ressentis et en étant pas à l’écoute de vos besoins, vous prenez le risque de dépenser  beaucoup d’énergie pour corriger vos erreurs de trajectoire.
Il y en a bien sûr beaucoup d’autres, mais en commençant par appliquer ces 10 règles, idéalement toutes ensemble, votre vie devrait être merveilleusement compliquée.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

La sophrologie ce n'est ni de la relaxation ni de l'hypnose

Faire de la place au sommeil