Conscientiser son niveau d'énergie

Sophro et poids de forme

Stress, charge mentale, faites-vous la différence vis à vis de votre sommeil ?

STRESS2 4549c
Vous vous sentez tendu(e), anxieux, surmené(e), anormalement fatigué(e) ? Devez-vous vous adapter à une nouvelle situation, auquel cas vous êtes "sous stress" ou avez-vous trop de choses à faire, auquel cas vous êtes "surmené(e)" ?. 

La différence est subtile mais néanmoins vitale.
Vous faut-il passer à l'action ou au contraire la diminuer pour vous sentir mieux ?
Comment faire la distinction entre ces deux manifestations qui pertubent votre énergie au quotidien et votre sommeil. 

Est-ce du stress ? 

Le Stress ou Syndrome Général d’Adaptation, est un mécanisme naturel qui permet à l’individu de s’adapter à des situations changeantes, il nous prépare à l’action, seul son excès est nuisible. 

Que se passe t-il dans le corps en cas de stress ?

D’un point de vue physiologique, lorsque nous sommes stressés, notre système nerveux sympathique se met en marche. Cela se traduit par une accélération du rythme cardiaque, des rougissements, de la transpiration, le système digestif se bloque. Le corps se met en alerte pour se préparer à l’action, puis quand tout va bien le système nerveux parasympathique prend le relais en mettant en place des mécanismes, ralentissement du rythme cardiaque, respiration plus calme, rétablissement du système digestif, afin de retrouver un équilibre.

En cas de perturbations trop intenses ou répétées, le stress devient pathologique et entraîne tout un tas de troubles comportementaux, psychologiques et somatiques.

La réponse au stress consiste à poser une action pour se libérer de l'émotion de la peur qui est souvent associée. Elle consiste aussi à lâcher les attentes sur le résultat une fois l'action posée.
Lorsque le stress s'installe faute d'action appropriée, les phases d'endormissement se complexifient du fait de la difficulté que rencontre le corps à ralentir son rythme cardiaque, à trouver une respiration calme et détendue et à baisser la température corporelle. 
A l'inverse lorsqu'une action est posée, le corps et le psychisme peuvent se détendre plus facilement.  

Est-ce de la charge mentale ? 

Etre constamment très occupé avec une impression d'être débordé ou de ne pas avoir une minute à soi peut engendrer du stress mais à la base ce vécu relève soit d'une croyance limitante (prendre du temps pour soi c'est "être égoïste" par exemple) ou d'un besoin addictif de "faire des choses" pour combler un vide. Ce besoin ne fait pas forcément appel à des compétences d'adaptation mais plutôt à des réflexes, des habitudes ou un devoir moral d'être là tout le temps pour tout le monde, de devoir tout prendre en charge. 

La réponse, dans ce cas, est de changer d'attitude en limitant ses actions, de faire le tri entre celles vraiment nécessaires et celles qu'il est possible de déléguer voire d'abandonner.
La charge mentale a un fort impact sur le sommeil et donc la récupération. Le cerveau épuise le corps soit en réduisant le temps de sommeil (pas le temps de dormir) soit par la perception de la multitude de taches à accomplir qui donne à la personne l'impression quelle ne peut jamais s'octroyer un moment de repos, soit par un sommeil non récupérateur du fait qu'elle peut se réveiller en pleine nuit en pensant aux choses à faire. 

Et côté solutions  ? 

Stress et charge mentale sont liées, le premier pouvant être la conséquence du 2ème. Cependant savoir faire la distinction entre les deux, vous permet de mettre en place les solutions appropriées. Pour cela faire appel à la sophrologie peut vous aider à conscientiser vos habitudes, croyances et comportements.  

La sophrologie aide à se détendre, à relâcher ses tensions musculaires pour faire baisser le niveau d’anxiété, à se mettre à l'écoute de soi-même.
Elle est utile en cas de stress et de charge mentale. 

 La sophrologie fait appel à un panel d'outils. En voici 2 qui peuvent vous aider à gérer votre stress et un qui peut alléger votre charge mentale. 

La respiration
C'est le premier « outil » anti-stress. Conscientiser sa respiration afin de mieux la maitriser aide à gérer le stress. Lorsque le diaphragme est comprimé ou quand la respiration est saccadée ou trop rapide il est difficile au corps de s'oxygéner correctement et de se détendre. 
Dans ce cas adopter une respiration abdominale vous permet de faire baisser instantanément le niveau d'anxiété et de retrouver plus de sérénité. 

La Sophronisation de Base (ou relaxation profonde) 
Cet exercice conduit à une détente progressive de toutes les parties du corps, à une relaxation la plus profonde possible.
En position assise ou debout, les yeux fermés, la personne peut se concentrer sur son schéma corporel (sa tête, sa nuque, ses bras, ses jambes…) puis libérer toute tension et pensée parasite. Elle commence par relâcher chaque partie de la tête puis chaque partie du corps du haut vers le bas en pensant bien aux extrémités et enfin tout le corps. La relaxation physique du corps permet un endormissement beaucoup plus rapide. 

. Le panier imaginaire pour déposer "ses préoccupations ou choses à faire" 
Tout comme vous vous servez de la corbeille sur votre ordinateur pour éliminer les dossiers dont vous ne voulez plus, vous pouvez mettre dans une corbeille ou panier imaginaire tout ce qui occupe votre esprit avant de dormir en décidant de vous en occuper le lendemain. Comme le cerveau est très actif durant la nuit, qu'il trie les données emmagasinées tout au long de la journée, il n'est pas rare qu'au réveil vos soucis de la veille vous semblent avoir perdu en importance voire de trouver une solution qui ne s'est pas présentée la veille. Il s'agit donc de faire confiance 
à votre cerveau et de fait d'alléger votre mental avant de dormir.  

Tous ces exercices peuvent être pratiqués facilement quel que soit le moment et l’endroit où l’on se trouve.

Ils sont complémentaires au fait d'identifier prioritairement la source de votre stress ou de votre charge mentale afin que les changements de comportements s'inscrivent dans la durée. 

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Conscientiser son niveau d'énergie

Sophro et poids de forme